X FERMER

NAVIGATION

LES DOSSIERS
AUTOUR DE LA MAISON "ALLÉES" CHEZ SOI, EN TOUTE SÉRÉNITÉ CONFORT ET ERGONOMIE AU COEUR DES ALLÉES LA PLACE DU JARDIN DANS LA SOCIÉTÉ LE JARDIN EN CARRÉ OU LE JARDINAGE POUR TOUS ERGONOMIE DES ALLÉES : NOUS AVONS TOUS À Y GAGNER ! LE JARDIN BOTANIQUE ET SES MISSIONS LES PLANTES SAUVAGES POUR ÉLARGIR NOTRE HORIZON CULINAIRE SERRES ET POTAGERS CONNECTÉS HISTOIRES D'ARBRES LA VÉGÉTALISATION DES VILLES
TENDANCES
Le nouvel abri de jardin : design et technologie Du neuf dans les jardins Une terrasse intelligente ! Les enfants s'y mettent aussi !! L'outillage au féminin Espace jeux Nouvelles technologies Jardin et styles de vie Le jardin branché Les petits jardiniers en action ! Shopping Tendances 2020
ENVIRONNEMENT
Adopter le vent pour produire sa propre énergie Les abeilles en danger Grenelle de l'environnement, les bons gestes au quotidien Les plantes d'intérieur au secours de notre santé ? Les pompes à chaleur Prendre soin de son jardin Les piscines écologiques Les produits phytosanitaires Les toitures végétalisées, belles et utiles Désherber sans dommage pour l'homme et la planète Le Land Art
DÉCOUVERTE
Des jardins ouvriers aux jardins familiaux Promenons-nous dans les parcs et jardins Les jardins : inépuisable source d'inspiration des peintres Jardin et styles de vie : les nouvelles tendances Nouveaux outils de jardin Les jardins du monde Le jardin médiéval Le métier de paysagiste Jardins des villes et jardins des champs
MAISON
Idées déco Coups de coeur Sécurisez votre maison 10 Exemples d'aménagements extérieurs pour y piocher des idées !
FICHES PRATIQUES
Fabriquer un tapis de corde Les pickles ont la cote... Un cadran solaire humain Raviver des meubles de jardin Lutter naturellement contre les parasites Ma table de jardin en mosaïque Tendance : Installer un poulailler dans son jardin Les plantes carnivores : mieux les connaître pour mieux les cultiver ! La pergola, l'atout chic et romantique de votre jardin ! Jardiner avec le marc de café Fruités, colorés, vitaminés, les smoothies ont tout pour plaire ! Construire son pluviomètre Allergies : comment faire bon ménage avec son jardin ? Nettoyer son mobilier de jardin Plantation d'un rosier Le hérisson ... l'assistant du jardinier Mini soins pour petits fruits Faire son paillis Réaliser son éclairage soi-même Faire ses confitures maison Construire sa cabane à oiseaux Devenez maître de votre bonzaï Mon gâteau de Pandan Aménager son potager bio Soigner les piqûres d'insectes par l'aromathérapie La chouette Chevêche, alliée de votre jardin Désherbant bio: réparer un purin d'orties Fabriquer son piège a frelons asiatiques Créer son cadre végétal Recette du sirop de coquelicot Fabriquer son shampoing avec de la Saponaire Conserver ses légumes avec la lacto-fermentation Des engrais naturels pour vos plantes vertes Recette de rillettes végétariennes Prolonger la vie de vos bouquets Recette de crumble salé aux courgettes, chèvre et lardon Eliminer les mauvaises herbes avec un désherbant 100% naturel Comment blanchir les légumes du potager Fabriquer de la peinture végétale avec les enfants Recette de crumble salé aux courgettes, chèvre et lardon Fabriquer un parfum d'intérieur naturel et son diffuseur Fabriquer son propre paillis avec les déchets du jardin Fabriquer sa housse de cousin portefeuille "maison"
LE MAGAZINE
Magazine Allées chez soi
LE RÉSEAU
1ère franchise Nationale de Créateurs d'allées Les certifications du réseau Valoriser votre patrimoine L'écho des chantiers Allées et développement durable Le goût de l'esthétique Après la success story ? La satisfaction du client Tendances et inspirations pour embellir le jardin Quelques chiffres sur les chantiers de 2018 Aménagements extérieurs : faites appel à des Experts Pro-Actifs ! Daniel Moquet, créateur d'allées et créateur d'emplois ! N°1 des Créateurs dallées Apporteur de bien être Créateur d'allées et créateur d'emplois ! 10 idées pour revoir ses aménagement extérieurs Echos des chantiers
LA VIE AU JARDIN
Calendrier des fruits et légumes de saisons Les légumes oubliés A notre saison
LE MAGAZINE SE DIVERTIR LE RÉSEAU INSCRIPTION NEWSLETTER

AccueilEnvironnementLe Land Art

Le Land Art

“Spiral Jetty” Robert Smithson

La nature comme écrin et matière

Découvrir le Land Art ne nécessite pas d’entrer dans un musée. C’est d’abord un parcours dans une forêt, au bord d’une rivière, dans un parc. Au détour d’un chemin ou dans une clairière, des artistes installent leurs créations invitant le promeneur à un moment de contemplation hors les murs.

Au début...

Nous sommes à la fin des années 60. Dans la mouvance des changements de pratiques artistiques de ces années là, et en réaction à la marchandisation de l’art, des artistes s’ouvrent à de nouveaux modes d’expression plus libres, encore inexplorés. C’est dans ce contexte que naît le Land Art aux États-Unis. Les paysages ne sont plus représentés sur une toile, mais la nature elle-même sert de cadre aux créations des artistes qui l’utilisent comme matière première. Les œuvres sont alors plus ou moins monumentales, plus ou moins éphémères et s’offrent au public librement. Certaines disparaissent d’elles-mêmes, d’autres se transforment au gré des saisons ou de l’usure du temps. Seuls le dessin et la photo permettent d’en conserver les traces initiales.
Une première exposition intitulée “ Earthworks ”, a lieu en Octobre 1968 à New York et l’on peut y admirer des œuvres réalisées dans l’ouest Américain. Cette même année, Robert Smithson publie un essai : Sédimentation of the mind : Earth project, s’imposant comme le théoricien du mouvement. Suivra une autre exposition, en Février 1969 à New York (au Andrew Dickson White Museum of Art), qui confirme la reconnaissance du Land Art.

Ces pionniers et leurs œuvres fantastiques

“Champ de foudre” Walter De Maria

Les artistes initiateurs de ce mouvement ont été des pionniers dans l’art de mettre en scène une œuvre au sein de la nature, et leurs installations sont restées des références dans le domaine du Land Art. C’est le cas pour Robert Smithson qui a eu un rôle prépondérant dans la création du Land Art. Son œuvre emblématique “ Spiral Jetty ” (1970) se situe sur une rive du Grand Lac Salé en Utah. La jetée en forme de spirale construite par Smithson fait 457 mètres de long. Pour cette création, il a utilisé 292 automoteurs, 955 Caterpillars pour déverser les 6 783 tonnes de matériaux nécessaires.

Elle a depuis été submergée par les eaux du lac et reste partiellement visible selon leur niveau. Citons également Robert Morris, artiste multidisciplinaire, célèbre pour son “ Steam ”, Nancy Holt, veuve de Robert Smithson qui a produit “ Sun tunnels ” installé en plein désert, exactement dans l’axe du soleil. Quant à Dennis Oppenheim, son oeuvre “ Annual Rings ” est une action éphémère, puisqu’il s’agit de traces dans la neige ; elle a été heureusement conservée grâce à la photographie. Walter De Maria a quant à lui créé un “ Champ de foudre ”,  composé de 400 poteaux en acier. Il prend vie lors des orages quand la foudre s’abat sur les poteaux. Michael Heizer, travaille depuis 40 ans sur une gigantesque sculpture “ City ”, immense structure en béton posée dans le désert du Nevada. Ce groupe d’artistes a œuvré aux côtés de Robert Smithson, donnant ses lettres de noblesse à ce courant artistique.


(sources Hervé Vanel pour Universalis.fr – AD magazine – O. Duboy/S. Pinet).

Des artistes d’aujourd’hui

Les fondateurs du Land Art ont fait des disciples ! Et même si leurs œuvres n’ont pas les mêmes proportions, ils réussissent à sublimer magnifiquement leur intimité avec la nature. Ainsi des artistes français produisent des œuvres poétiques et éphémères qui enchantent les chemins creux, les jardins, les plages… et magnifient les paysages. 

Roger DAUTAIS, artiste résidant en Normandie est aussi photographe et auteur de livres d’enfants. Le Land Art est pour lui un moyen de puiser des forces et de se ressourcer pour ensuite apporter de l’aide à des personnes en grandes difficultés.
Ses créations sont à voir sur son blog “ Le Chemin des grands jardins ”. Autre landartiste : Bettina MERCIER qui se dit “ Artiste de plage ”. Marc POUYET se décrit quant à lui comme un “ Artiste de nature ”, ses installations se déclinent en street art végétal, graff végétal, grandes installations, mandalas, jeux et art de jardin : une grande diversité et de beaux moments de nature à contempler ! Dominique BAILLY travaille en atelier et sur le milieu naturel, entre Paris et la Touraine. Elle nous invite à découvrir ses sculptures végétales et ses installations qui façonnent l’espace.

“Sun tunnels” Nancy Holt

 

 

 

 

 

 

Geoffroy MOTTARD pratique l'art végétal. Ses perruques et barbes de fleurs donnent un air poétique aux statues et il est vrai qu’on ne peut plus passer à côté sans les regarder. Il investit fréquemment l’espace public qu’il enchante de ses créations.

Des promenades culturelles au grand air

Depuis quelques années les expositions de Land Art se multiplient. C’est une occasion pour les villes et autres lieux typiques d’attirer des visiteurs-promeneurs qui découvriront en même temps que l’exposition, le patrimoine qui les accueille. Ces manifestations ciblent un large public qui n’entrerait pas forcément dans un musée, mais prend plaisir à se laisser surprendre par les créations installées sur leur chemin. Elles contribuent ainsi à promouvoir cette forme d’art contemporain.

Traditionnellement, le domaine de Chaumont-sur-Loire accueille des landartistes en son centre d’arts et de nature. Ils bénéficient d’un lieu unique qui permet d’héberger des œuvres pérennes, à voir tout au long de l’année. Mais d’autres régions offrent de beaux parcours. Citons “ Vign’Art ” en Région ChampagneArdenne, qui organise un festival au cœur des vignobles de Champagne. Dans Les Hauts de France, le festival international des Hortillonnages d’Amiens accueille des artistes du monde entier. L’exposition est à visiter à pied ou en barque, l’occasion pour le public d’admirer ces paysages uniques. En Auvergne-Rhône-alpes, “ Horizons – art Nature en Sancy ”  est une exposition renommée. 

La richesse du patrimoine naturel du massif du Sancy et la qualité des œuvres exposées, en font un rendez-vous incontournable. Citons également “ Le parcours des fées ”, sentier de randonnée en Provence-Alpes-Côte d’azur, “ Allons voir, parcours d’art contemporain en pays Fort ” (Centre Val de Loire), “ Le Voyage à Nantes ” (Pays de Loire), “ Annecy Paysages ” (Auvergne – Rhône-Alpes), ou encore “ Lo(s)t In Transition’s ” dans la vallée du lot, “ La Forêt d’Art Contemporain ” sur le territoire du Parc Naturel des landes de Gascogne, et tant d’autres encore !

Ces nombreuses manifestations autour du Land Art et de l’art contemporain en général, montrent bien que les artistes pionniers des années 60 ont une succession, même si les créations et installations exposées ne sont pas toujours aussi conceptuelles et monumentales que celles qu’ils ont produites à cette époque.

S’initier au Land art pour mieux se rapprocher de la nature

Créer au sein de la nature, c’est avant tout s’en imprégner, la sentir, la respecter. Certains artistes-enseignants dans les ateliers d’art et associations, en ont compris l’intérêt et proposent des initiations au Land Art. Le but n’est pas de devenir un grand artiste (Et pourquoi pas ?), mais de découvrir la beauté des éléments qui composent notre environnement et comment s’en inspirer pour en faire une œuvre personnelle.

Pour cela, c’est d’abord d’une bonne paire de chaussures dont il faut se munir car il faudra faire quelques kilomètres à pied pour se retrouver au cœur des espaces naturels.  Puis observer, ressentir, s’inspirer, pour enfin laisser place à son imaginaire pour être prêt à détourner la nature : faire d’un vieux morceau de bois un animal monstrueux, entasser quelques pierres en équilibre, ou créer un mandala avec des feuilles de toutes tailles et couleurs.

Tout ce qui se trouve sur place peut être utilisé : les racines, les feuilles, les branches, les pierres. Le résultat sera forcément surprenant, très personnel et aussi éphémère ! Il restera donc à prendre une photo pour se souvenir de l’œuvre créée. En tous les cas, s’il ne nécessite pas forcément d’aptitudes artistiques, le  Land Art permet à coup sûr de goûter au calme de la nature et de s’y ressourcer. Pour les enfants, outre stimuler leur créativité, il peut être un bon vecteur pour apprendre combien notre environnement est précieux et doit être respecté.

Ludovic FESSON Jeune artiste, passionné de Land Art et de photographie. Il puise son inspiration auprès des grands artistes dans ce domaine, comme Goldworthy et Nils Udo. Pour ses créations, il utilise la surface de l’eau comme un miroir où il dessine
des formes géométriques faites de bâtons, pierre et tous matériaux que la nature met à sa disposition au bord de l’eau. Ses œuvres flottantes entrainent le spectateur dans une dimension onirique.

Un moyen d’expression libre et gratuit

Les artistes fondateurs du Land Art ont été non seulement les précurseurs d’une nouvelle forme d’art contemporain, mais ils ont créé une ouverture sur une pratique universelle et gratuite : se servir de la nature et de ses matériaux pour concevoir des œuvres éphémères au sein des espaces naturels, pour que tout un chacun puisse les admirer.