X FERMER

NAVIGATION

LES DOSSIERS
AUTOUR DE LA MAISON "ALLÉES" CHEZ SOI, EN TOUTE SÉRÉNITÉ CONFORT ET ERGONOMIE AU COEUR DES ALLÉES, UN PROBLÈME RÉCURRENT LA PLACE DU JARDIN DANS LA SOCIÉTÉ LE JARDIN EN CARRÉ OU LE JARDINAGE POUR TOUS ERGONOMIE DES ALLÉES : NOUS AVONS TOUS À Y GAGNER ! HISTOIRES D'ARBRES LA VÉGÉTALISATION DES VILLES PLANTER LE DÉCOR ET EN PROFITER EN TOUTE SÉRÉNITÉ TERRASSE À VIVRE : FEUILLE DE ROUTE POUR AMÉNAGER LA TERRASSE IDÉALE AMÉLIORER SON BONHEUR EXTÉRIEUR BRUT ! QUELQUES SOURCES D
TENDANCES
Du neuf dans les jardins Les petits jardiniers en action ! Shopping Tendances 2020 Tendances 2022 : Des influences chromatiques TERRIENNES Reconnectez-vous avec votre jardin !
ENVIRONNEMENT
Les abeilles en danger Grenelle de l'environnement, les bons gestes au quotidien Les plantes d'intérieur au secours de notre santé ? Les toitures végétalisées, belles et utiles Désherber sans dommage pour l'homme et la planète Le Land Art Les petits apprentis : 5 bonnes idées pour sensibiliser les enfants au jardinage
DÉCOUVERTE
Des jardins ouvriers aux jardins familiaux Promenons-nous dans les parcs et jardins Les jardins : inépuisable source d'inspiration des peintres Jardin et styles de vie : les nouvelles tendances
MAISON
Idées déco Coups de coeur Sécurisez votre maison 10 Exemples d'aménagements extérieurs pour y piocher des idées !
FICHES PRATIQUES
Les pickles ont la cote... Un cadran solaire humain Raviver des meubles de jardin Lutter naturellement contre les parasites Ma table de jardin en mosaïque Tendance : Installer un poulailler dans son jardin Les plantes carnivores : mieux les connaître pour mieux les cultiver ! La pergola, l'atout chic et romantique de votre jardin ! Jardiner avec le marc de café Fruités, colorés, vitaminés, les smoothies ont tout pour plaire ! Construire son pluviomètre Allergies : comment faire bon ménage avec son jardin ? Recette de rillettes végétariennes Prolonger la vie de vos bouquets Recette de crumble salé aux courgettes, chèvre et lardon Eliminer les mauvaises herbes avec un désherbant 100% naturel Comment blanchir les légumes du potager Fabriquer de la peinture végétale avec les enfants Recette de crumble salé aux courgettes, chèvre et lardon Fabriquer un parfum d'intérieur naturel et son diffuseur Fabriquer son propre paillis avec les déchets du jardin Fabriquer sa housse de cousin portefeuille "maison" Construire un hôtel à insectes Fabriquer une jardinière verticale pour plantes aromatiques Upcyling : créer une aire de jeux avec des pneus
LE MAGAZINE
Magazine Allées chez soi
LE RÉSEAU
1ère franchise Nationale de Créateurs d'allées Les certifications du réseau Valoriser votre patrimoine L'écho des chantiers Allées et développement durable Le goût de l'esthétique Après la success story ? La satisfaction du client Tendances et inspirations pour embellir le jardin Quelques chiffres sur les chantiers de 2018 Aménagements extérieurs : faites appel à des Experts Pro-Actifs ! Daniel Moquet, créateur d'allées et créateur d'emplois ! N°1 des Créateurs dallées Apporteur de bien être Créateur d'allées et créateur d'emplois ! 10 idées pour revoir ses aménagement extérieurs Echos des chantiers Les chiffres clés du paysage 2021 Daniel Moquet, créateur d'avenir
LA VIE AU JARDIN
Calendrier des fruits et légumes de saisons Les légumes oubliés A notre saison
LE MAGAZINE SE DIVERTIR LE RÉSEAU INSCRIPTION NEWSLETTER

AccueilDécouverteDes jardins ouvriers aux jardins familiaux

Des jardins ouvriers aux jardins familiaux

Des espaces de vie et de survie

Nous avons tous en tête ces petites parcelles de terrains groupées, minuscules coins de verdure vus à la périphérie de certaines de nos villes. Des jardiniers citadins y récoltent fruits et légumes pour nourrir leur famille. Ils sont aussi des espaces de loisirs et de liberté.

Un peu d'histoire

Nous sommes au 19è siècle. La Révolution Industrielle est en marche. Dans le Nord de l’Europe, des milliers d’ouvriers viennent grossir les villes. Leurs logements sont bien souvent petits et insalubres. La pauvreté s’accroit menaçant l’ordre social. Les états tardant à intervenir, des patrons de l’industrie et des religieux vont organiser une vie sociale autour des usines : musique, sport et jardin. Le paternalisme industriel est né, et avec lui le concept des jardins ouvriers.

Ces jardins sont d’abord un remède à la misère. Ils permettent alors aux ouvriers de se nourrir, mais aussi de se retrouver en famille au sein d’un espace naturel : c’est un loisir sain.

Crédit photo : FNJFC©

Dès 1819, ces jardins ou “champs des pauvres” apparaissent en Angleterre. Puis en 1830, ils se développent en Allemagne.
La France est en retard et ce n’est que vers 1850 que l’on voit apparaître les premières attributions de parcelles de terre, ceci à l’initiative d’ordres religieux.

L’expression “Jardins ouvriers” est inventée par l’Abbé Jules-Auguste LEMIRE, prêtre, et député de Hazebrouck (département du Nord), qui en 1896 crée la Ligue du Coin de Terre et du Foyer. Cet organisme fédère un certains nombres de personnes issues du monde religieux, économique et politique, qui forment à la Chambre un groupe de “députés jardiniers”. La ligue se propose à ce moment là “d’étudier, de propager et de réaliser par les moyens en son pouvoir toutes les mesures propres à établir la famille sur sa base naturelle et divine qui est la possession de la terre et du foyer”. Les jardins ouvriers connaissent alors un véritable essor.

La ligue crée “La Société des jardins ouvriers de PARIS et sa banlieue”.

Si en 1904 on recense seulement 48 jardins pour 3,5 millions d’habitants, en 1913 PARIS compte 1515 jardins (dont 985 en banlieue) répartis sur 23 hectares.

En 1921, la ligue devient la “Fédération des jardins familiaux”.

Le développement des jardins connaît son apogée pendant la première guerre mondiale. Ils sont un remède efficace contre la pénurie alimentaire. La crise économique de 1930, puis la seconde guerre mondiale favorisent leur développement.


Le 26 Juillet 1952 est une date importante dans leur histoire, puisqu’une loi de codification et de protection des jardins est votée : Elle officialise l’appellation “Jardins familiaux”. Elle impose que les jardins soient régis par le code Rural et gérés uniquement pas des associations loi 1901 à but non lucratif.