X FERMER

NAVIGATION

LES DOSSIERS
AUTOUR DE LA MAISON "ALLÉES" CHEZ SOI, EN TOUTE SÉRÉNITÉ CONFORT ET ERGONOMIE AU COEUR DES ALLÉES LA PLACE DU JARDIN DANS LA SOCIÉTÉ LE JARDIN EN CARRÉ OU LE JARDINAGE POUR TOUS ERGONOMIE DES ALLÉES : NOUS AVONS TOUS À Y GAGNER ! LE JARDIN BOTANIQUE ET SES MISSIONS LES PLANTES SAUVAGES POUR ÉLARGIR NOTRE HORIZON CULINAIRE SERRES ET POTAGERS CONNECTÉS
TENDANCES
Le nouvel abri de jardin : design et technologie Du neuf dans les jardins Une terrasse intelligente ! Les enfants s'y mettent aussi !! L'outillage au féminin Des outils confortables et écologiques Espace jeux Nouvelles technologies Jardin et styles de vie Le jardin branché
ENVIRONNEMENT
Adopter le vent pour produire sa propre énergie Les abeilles en danger Grenelle de l'environnement, les bons gestes au quotidien Les plantes d'intérieur au secours de notre santé ? Les pompes à chaleur L'eau Prendre soin de son jardin Les piscines écologiques Les produits phytosanitaires Les toitures végétalisées, belles et utiles
DÉCOUVERTE
Des jardins ouvriers aux jardins familiaux Promenons-nous dans les parcs et jardins Les jardins : inépuisable source d'inspiration des peintres Jardin et styles de vie : les nouvelles tendances Le saviez-vous ? Promenons-nous Nouveaux outils de jardin Les jardins du monde Le jardin médiéval Le métier de paysagiste Nouvelle véranda solaire Jardins des villes et jardins des champs Les plantes nous font du bien ! Les arbres poussent plus vite en ville
MAISON
Idées déco Coups de coeur Sécurisez votre maison
FICHES PRATIQUES
Fabriquer un tapis de corde Les pickles ont la cote... Un cadran solaire humain Raviver des meubles de jardin Lutter naturellement contre les parasites Ma table de jardin en mosaïque Tendance : Installer un poulailler dans son jardin Les plantes carnivores : mieux les connaître pour mieux les cultiver ! La pergola, l'atout chic et romantique de votre jardin ! Jardiner avec le marc de café Fruités, colorés, vitaminés, les smoothies ont tout pour plaire ! Construire son pluviomètre Allergies : comment faire bon ménage avec son jardin ? Transplanter un arbuste Faites de votre pelouse un green Nettoyer son mobilier de jardin Plantation d'un rosier Le hérisson ... l'assistant du jardinier Mini soins pour petits fruits Faire son paillis Réaliser son éclairage soi-même Faire ses confitures maison Construire sa cabane à oiseaux Devenez maître de votre bonzaï Mon gâteau de Pandan Aménager son potager bio Soigner les piqûres d'insectes par l'aromathérapie La chouette Chevêche, alliée de votre jardin Désherbant bio: réparer un purin d'orties Fabriquer son piège a frelons asiatiques Créer son cadre végétal Recette du sirop de coquelicot Fabriquer son shampoing avec de la Saponaire Conserver ses légumes avec la lacto-fermentation Des engrais naturels pour vos plantes vertes Recette de rillettes végétariennes
LA VIE AU JARDIN
Calendrier des fruits et légumes de saisons Les légumes oubliés A notre saison
LE MAGAZINE SE DIVERTIR LE RÉSEAU INSCRIPTION NEWSLETTER

AccueilEnvironnementLes plantes d'intérieur au secours de notre santé ?

Les plantes d'intérieur au secours de notre santé ?

Les plantes d’intérieur font partie de notre cadre de vie, mais elles ne sont pas seulement décoratives, elles peuvent aussi améliorer l’air qu’on y respire.

En grande majorité, nous sommes des sédentaires et nous passons plus de 80% de notre temps dans un espace clos (la maison, le travail, l’école..). Or, il a été scientifiquement prouvé que nos lieux de vie étaient des réservoirs de pollutions diverses et variées susceptibles de porter atteinte à notre santé.

C’est sur cette constatation qu’a été créé, en 2001, le très sérieux “Observatoire de la Qualité de l’Air Intérieur” avec une émission : améliorer la connaissance des polluants dans l’air intérieur pour mieux gérer les risques qui en découlent. Le Grenelle de l’environnement a fait de cette question une priorité. Il existe maintenant une batterie de moyens légaux pour vérifier, avant l’acquisition d’une habitation, si elle comporte du plomb, de l’amiante, du radon...

Malheureusement, nos maisons génèrent une grande quantité de polluants dont les solutions ne sont pas encore dans les lois. Et
heureusement, des expériences scientifiques sont menées pour trouver des remèdes “naturels”…

Pourquoi ne pas demander à nos amies les plantes de venir respirer à notre place ce qui n’est pas bon pour nous !!!

Un peu d'histoire ...

En 1973, après avoir récupéré le vaisseau spatial SKYLAB 3, les américains procèdent à des analyses tant sur les hommes que sur l’habitacle du vaisseau. Ils constatent alors la présence, à l’intérieur de la capsule, de nombreux composés organiques volatiles (COV) et pressentent leurs effets néfastes sur la santé.

Le Dr Wolverton chercheur en sciences de l’Environnement, est alors au service de l’armée américaine. Il est chargé de réparer les dégâts de l’armée sur l’environnement et notamment ceux causés par l’agent orange (herbicide utilisé notamment au Vietnam) déversé accidentellement dans les eaux locales. L’utilisation de plantes des marais est un premier succès. Puis, il met au point un bassin de jacinthes pour remplacer les fosses septiques traditionnelles... sa découverte est encore utilisée aujourd’hui.

Il poursuit ensuite ses recherches à la NASA sur les polluants, mais cette fois, en milieu clos. Des plantes d’intérieur sont introduites dans un habitat expérimental clos, le “bio-home”. 15 plantes servent de filtres et sont testées pour évaluer leur capacité à absorber les polluants.

L’expérience est significative et montre que les plantes agissent positivement : la majeure partie des COV est éliminée. Le rapport de la NASA n’est publié qu’en 1984. Il démontre l’efficacité de certaines variétés de plantes sur l’absorption des COV.

Que sont ces polluants qui squattent notre intérieur ?

Ces ennemis invisibles sont partout... La preuve, la première étude de l’Observatoire de la Qualité de l’Air Intérieur, révèle que la pollution chimique est plus importante à l’intérieur qu’à l’extérieur.

Ces produits portent des noms barbares, et parmi ceux rencontrés le plus fréquemment :

  • les polluants chimiques (le Formaldéhyde, le Benzène (COV), le Monoxyde de Carbone).
  • les polluants biologiques (les Acariens)
  • les polluants minéraux (l’Amiante, le Plomb)
  • Les polluants physiques (Le Radon) 

Pour la plupart, on les trouve dans les objets qui peuplent notre quotidien, ou dans les murs de nos maisons. Les principales sources de polluants chimiques sont les matériaux de construction, les produits d’entretien, de bricolage, les meubles, les magazines, les combustions (chaudière, chauffage d’appoint, production d’eau chaude) et également la fumée de tabac qui contient plus de 4 000 substances chimiques. On trouve les acariens dans la literie, les fauteuils, les tissus d’ameublement, les moquettes.

L’amiante et le plomb se cachent dans la protection thermique, les tuyauteries ou la peinture, et le radon est présent dans le sous-sol de certaines régions. Toutes ces substances ont des conséquences plus ou moins sérieuses sur notre santé. Elles peuvent entraîner des irritations des yeux, des voies respiratoires, des phénomènes allergiques, des intoxications aiguës qui peuvent être mortelles (notamment au monoxyde de carbone).