X FERMER

NAVIGATION

LES DOSSIERS
AUTOUR DE LA MAISON "ALLÉES" CHEZ SOI, EN TOUTE SÉRÉNITÉ CONFORT ET ERGONOMIE AU COEUR DES ALLÉES LA PLACE DU JARDIN DANS LA SOCIÉTÉ LE JARDIN EN CARRÉ OU LE JARDINAGE POUR TOUS ERGONOMIE DES ALLÉES : NOUS AVONS TOUS À Y GAGNER ! LE JARDIN BOTANIQUE ET SES MISSIONS LES PLANTES SAUVAGES POUR ÉLARGIR NOTRE HORIZON CULINAIRE SERRES ET POTAGERS CONNECTÉS
TENDANCES
Le nouvel abri de jardin : design et technologie Du neuf dans les jardins Une terrasse intelligente ! Les enfants s'y mettent aussi !! L'outillage au féminin Des outils confortables et écologiques Espace jeux Nouvelles technologies Jardin et styles de vie Le jardin branché
ENVIRONNEMENT
Adopter le vent pour produire sa propre énergie Les abeilles en danger Grenelle de l'environnement, les bons gestes au quotidien Les plantes d'intérieur au secours de notre santé ? Les pompes à chaleur L'eau Prendre soin de son jardin Les piscines écologiques Les produits phytosanitaires Les toitures végétalisées, belles et utiles
DÉCOUVERTE
Des jardins ouvriers aux jardins familiaux Promenons-nous dans les parcs et jardins Les jardins : inépuisable source d'inspiration des peintres Jardin et styles de vie : les nouvelles tendances Le saviez-vous ? Promenons-nous Nouveaux outils de jardin Les jardins du monde Le jardin médiéval Le métier de paysagiste Nouvelle véranda solaire Jardins des villes et jardins des champs Les plantes nous font du bien ! Les arbres poussent plus vite en ville
MAISON
Idées déco Coups de coeur Sécurisez votre maison
FICHES PRATIQUES
Fabriquer un tapis de corde Les pickles ont la cote... Un cadran solaire humain Raviver des meubles de jardin Lutter naturellement contre les parasites Ma table de jardin en mosaïque Tendance : Installer un poulailler dans son jardin Les plantes carnivores : mieux les connaître pour mieux les cultiver ! La pergola, l'atout chic et romantique de votre jardin ! Jardiner avec le marc de café Fruités, colorés, vitaminés, les smoothies ont tout pour plaire ! Construire son pluviomètre Allergies : comment faire bon ménage avec son jardin ? Transplanter un arbuste Faites de votre pelouse un green Nettoyer son mobilier de jardin Plantation d'un rosier Le hérisson ... l'assistant du jardinier Mini soins pour petits fruits Faire son paillis Réaliser son éclairage soi-même Faire ses confitures maison Construire sa cabane à oiseaux Devenez maître de votre bonzaï Mon gâteau de Pandan Aménager son potager bio Soigner les piqûres d'insectes par l'aromathérapie La chouette Chevêche, alliée de votre jardin Désherbant bio: réparer un purin d'orties Fabriquer son piège a frelons asiatiques Créer son cadre végétal Recette du sirop de coquelicot Fabriquer son shampoing avec de la Saponaire Conserver ses légumes avec la lacto-fermentation Des engrais naturels pour vos plantes vertes Recette de rillettes végétariennes
LA VIE AU JARDIN
Calendrier des fruits et légumes de saisons Les légumes oubliés A notre saison
LE MAGAZINE SE DIVERTIR LE RÉSEAU INSCRIPTION NEWSLETTER

AccueilEnvironnementLes pompes à chaleur

Les pompes à chaleur

Faire des économies d’énergie est devenu un exercice nécessaire, pas seulement pour l’équilibre de nos budgets. C’est aussi de l’équilibre écologique dont il est question, et chaque geste pour la préservation des énergies ou du milieu naturel est important.

C’est lorsque l’on construit ou que l’on rénove sa maison que la question du chauffage ou de la climatisation se pose. Comment allier confort et économie d’énergie ? L’une des réponses possibles est la mise en place d’une pompe à chaleur.

Le principe : Récupérer dans le sol, l’eau ou l’air, une énergie gratuite et sans limite. Il existe plusieurs sortes de pompes à chaleur à choisir en fonction de votre terrain ou de votre habitat.

La pompe géothermique (Appellée aussi pompe sur capteurs enterrés)

Avec ce principe, les calories sont récupérées dans le sol, ou l’eau des nappes (plus rarement), par l’intermédiaire de capteurs, de sondes ou de forages. Les capteurs peuvent être horizontaux, ce sont des tubes enterrés d'une profondeur de 0,60 à 1,20 m. 

Ce système nécessite une surface à peu près deux fois plus importante que celle de la maison. C’est le plus courant actuellement, et le moins coûteux. Les capteurs peuvent également être verticaux, mais ils nécessitent alors l’intervention d’une entreprise de forage qualifiée, et de respecter certaines procédures pour la protection des sous-sols. 

Leur emprise au sol est beaucoup moins importante, mais le coût de leur mise en place est plus élevé. Plus rarement, il peut arriver de puiser l’énergie dans l’eau d’une nappe aquifère. Ce sont les pompes à chaleur géothermiques dites pompes eau/eau. L’installation des capteurs doit alors être obligatoirement réalisée par une entreprise de forage qualifiée, et des autorisations administratives sont nécessaires avant toute intervention.

La PAC GÉOTHERMIQUE est en général performante, les capteurs étant enterrés, la température en sous-sol varie peu, quelles que soient les saisons.