X FERMER

NAVIGATION

LES DOSSIERS
AUTOUR DE LA MAISON "ALLÉES" CHEZ SOI, EN TOUTE SÉRÉNITÉ CONFORT ET ERGONOMIE AU COEUR DES ALLÉES, UN PROBLÈME RÉCURRENT LA PLACE DU JARDIN DANS LA SOCIÉTÉ LE JARDIN EN CARRÉ OU LE JARDINAGE POUR TOUS ERGONOMIE DES ALLÉES : NOUS AVONS TOUS À Y GAGNER ! LES PLANTES SAUVAGES POUR ÉLARGIR NOTRE HORIZON CULINAIRE SERRES ET POTAGERS CONNECTÉS HISTOIRES D'ARBRES LA VÉGÉTALISATION DES VILLES
TENDANCES
Du neuf dans les jardins Les petits jardiniers en action ! Shopping Tendances 2020 Tendances 2022 : Des influences chromatiques TERRIENNES
ENVIRONNEMENT
Les abeilles en danger Grenelle de l'environnement, les bons gestes au quotidien Les plantes d'intérieur au secours de notre santé ? Les toitures végétalisées, belles et utiles Désherber sans dommage pour l'homme et la planète Le Land Art
DÉCOUVERTE
Des jardins ouvriers aux jardins familiaux Promenons-nous dans les parcs et jardins Les jardins : inépuisable source d'inspiration des peintres Jardin et styles de vie : les nouvelles tendances
MAISON
Idées déco Coups de coeur Sécurisez votre maison 10 Exemples d'aménagements extérieurs pour y piocher des idées !
FICHES PRATIQUES
Les pickles ont la cote... Un cadran solaire humain Raviver des meubles de jardin Lutter naturellement contre les parasites Ma table de jardin en mosaïque Tendance : Installer un poulailler dans son jardin Les plantes carnivores : mieux les connaître pour mieux les cultiver ! La pergola, l'atout chic et romantique de votre jardin ! Jardiner avec le marc de café Fruités, colorés, vitaminés, les smoothies ont tout pour plaire ! Construire son pluviomètre Allergies : comment faire bon ménage avec son jardin ? Désherbant bio: réparer un purin d'orties Fabriquer son piège a frelons asiatiques Créer son cadre végétal Recette du sirop de coquelicot Fabriquer son shampoing avec de la Saponaire Conserver ses légumes avec la lacto-fermentation Des engrais naturels pour vos plantes vertes Recette de rillettes végétariennes Prolonger la vie de vos bouquets Recette de crumble salé aux courgettes, chèvre et lardon Eliminer les mauvaises herbes avec un désherbant 100% naturel Comment blanchir les légumes du potager Fabriquer de la peinture végétale avec les enfants Recette de crumble salé aux courgettes, chèvre et lardon Fabriquer un parfum d'intérieur naturel et son diffuseur Fabriquer son propre paillis avec les déchets du jardin Fabriquer sa housse de cousin portefeuille "maison" Construire un hôtel à insectes
LE MAGAZINE
Magazine Allées chez soi
LE RÉSEAU
1ère franchise Nationale de Créateurs d'allées Les certifications du réseau Valoriser votre patrimoine L'écho des chantiers Allées et développement durable Le goût de l'esthétique Après la success story ? La satisfaction du client Tendances et inspirations pour embellir le jardin Quelques chiffres sur les chantiers de 2018 Aménagements extérieurs : faites appel à des Experts Pro-Actifs ! Daniel Moquet, créateur d'allées et créateur d'emplois ! N°1 des Créateurs dallées Apporteur de bien être Créateur d'allées et créateur d'emplois ! 10 idées pour revoir ses aménagement extérieurs Echos des chantiers Les chiffres clés du paysage 2021
LA VIE AU JARDIN
Calendrier des fruits et légumes de saisons Les légumes oubliés A notre saison
LE MAGAZINE SE DIVERTIR LE RÉSEAU INSCRIPTION NEWSLETTER

AccueilLes dossiersHistoires d'arbresLes symboles et le sacré

Les symboles et le sacré

L’arbre, de vie, de la connaissance, ou comme objet ou lieu de vénération, est une image incontournable pour nombre de cultures et religions.

Chez les Celtes

Pour les Celtes, dont les lieux de cultes étaient plutôt situés au coeur des forêts, l’arbre est sacré, et doté de pouvoirs. Il est le lien entre le monde souterrain ou monde infernal représenté par ses racines, celui de la terre ou des mortels évoqué par le tronc, et le monde du dessus (les branches). Les druides, qui avaient un rôle important dans la société celte, semblent être, par essence une incarnation de l’arbre. En effet, selon une très ancienne définition rapportée notamment par Pline l’Ancien, le mot druide signifierait « Homme du chêne ». Une autre hypothèse évoque plutôt le druide comme le « Très savant ». Dans tous les cas, il est certain qu’ils puisaient leur force spirituelle au contact de la nature, dont les sept arbres sacrés (bouleau, aulne, saule, chêne, houx, noisetier, pommier) composant « le bosquet des druides », étaient autant de supports à leurs rituels (source :  celtes.emonsite.com).

En Egypte

Dans l’Egypte ancienne, le sycomore ou figuier des pharaons était considéré comme un arbre sacré. Sur une représentation figurant dans la tombe de Thoutmôsis III, il fait corps avec la déesse Isis, et dans la tombe d’Ouserhat c’est Nout, la déesse du ciel qui émerge du sycomore pour servir de l’eau à un défunt (source egytptophile.blogspot.com). La déesse Hathor est également appelée « Dame du sycomore ». Celle qui est la déesse de l’amour, la beauté, la maternité, la musique et la joie, a ici un rôle de divinité funéraire (https://mythologica.fr). Et selon le mythe d’Osiris, L’acacia du Nil est l’arbre qui a jailli de sa tombe, prouvant aux hommes sa victoire sur la mort.

Pour les Chrétiens

Chez les chrétiens, l’arbre de vie est au paradis, dans le jardin d’Éden. Il donne la vie éternelle. Adam et Eve, parce qu’ils ont goûté le fruit de l’arbre de la connaissance, sont privés de l’immortalité. Dans la Bible, on note plus de 525 références aux arbres et aux bois, et 22 arbres y sont nommément cités. Certaines métaphores soulignent par ailleurs l’importance de l’arbre chez les chrétiens, comme cette phrase : « il est comme un arbre planté près d’un courant d’eau, qui donne son fruit en sa saison, et dont le feuillage ne se flétrit point. Tout ce qu’il fait lui réussit… » (source : les arbres dans le Coran et la bible – L.J. Musselman).

Et ailleurs...

Au panthéon des dieux grecs et romains les arbres sont omniprésents. Citons, entre autres, le laurier, associé à Apollon qui vit la Nymphe Daphné se transformer en laurier pour lui échapper; le platane, l’arbre de Gaîa symbole de régénération; le Sureau dont les baies sont la nourriture des dieux; L’Épicéa, dédié à Artémis, protectrice des femmes, arbre de la naissance (devenu notre arbre de Noël !); le Cyprès qui tient son nom de Cyparisse, chasseur ami d’Apollon. Celui-ci tua sa biche par erreur. Rongé par le chagrin, il se transforma en Cyprès ; ou encore le Pin, arbre de Poséidon. L’histoire dit que la nymphe Pithys, fuyant Pan qui la convoitait, se métamorphosa en Pin Noir (source : lesarbres.fr). Dans la mythologie nordique, Yggdrasil est l’arbre éternel, source du savoir, soutien de l’univers, axe vertical du monde, il est considéré comme étant un Frêne, ou un If.
Le Pommier est un autre arbre important dans ces légendes nordiques, ses fruits permettent aux dieux de conserver leur jeunesse jusqu’à la fin de l’humanité (Source : lesarbres.fr). En Inde, l’arbre de vie est le Banian, encore appelé Figuier de Banian ou arbre de Bodhi. C’est sous ses feuilles que Boudda connut l’éveil. Dans l’Hindouisme, il est le lieu de repos du dieu Krishna, l’arbre d’immortalité et de fertilité. Chez les Incas, c’est le Lapacho des Andes qui est leur arbre sacré. Les guérisseurs l’utilisaient pour préparer des remèdes à base de son aubier, contre toutes sortes d’infections. Les arbres sacrés sont partout sur la planète: au Japon, à Madagascar, en Thaïlande, au Maghreb, en Afrique ou en Amérique du Nord… et ne cessent de susciter rites et croyances.