X FERMER

NAVIGATION

LES DOSSIERS
AUTOUR DE LA MAISON "ALLÉES" CHEZ SOI, EN TOUTE SÉRÉNITÉ CONFORT ET ERGONOMIE AU COEUR DES ALLÉES LA PLACE DU JARDIN DANS LA SOCIÉTÉ LE JARDIN EN CARRÉ OU LE JARDINAGE POUR TOUS ERGONOMIE DES ALLÉES : NOUS AVONS TOUS À Y GAGNER ! LE JARDIN BOTANIQUE ET SES MISSIONS LES PLANTES SAUVAGES POUR ÉLARGIR NOTRE HORIZON CULINAIRE SERRES ET POTAGERS CONNECTÉS
TENDANCES
Le nouvel abri de jardin : design et technologie Du neuf dans les jardins Une terrasse intelligente ! Les enfants s'y mettent aussi !! L'outillage au féminin Des outils confortables et écologiques Espace jeux Nouvelles technologies Jardin et styles de vie Le jardin branché
ENVIRONNEMENT
Adopter le vent pour produire sa propre énergie Les abeilles en danger Grenelle de l'environnement, les bons gestes au quotidien Les plantes d'intérieur au secours de notre santé ? Les pompes à chaleur L'eau Prendre soin de son jardin Les piscines écologiques Les produits phytosanitaires Les toitures végétalisées, belles et utiles
DÉCOUVERTE
Des jardins ouvriers aux jardins familiaux Promenons-nous dans les parcs et jardins Les jardins : inépuisable source d'inspiration des peintres Jardin et styles de vie : les nouvelles tendances Le saviez-vous ? Promenons-nous Nouveaux outils de jardin Les jardins du monde Le jardin médiéval Le métier de paysagiste Nouvelle véranda solaire Jardins des villes et jardins des champs Les plantes nous font du bien ! Les arbres poussent plus vite en ville
MAISON
Idées déco Coups de coeur Sécurisez votre maison
FICHES PRATIQUES
Fabriquer un tapis de corde Les pickles ont la cote... Un cadran solaire humain Raviver des meubles de jardin Lutter naturellement contre les parasites Ma table de jardin en mosaïque Tendance : Installer un poulailler dans son jardin Les plantes carnivores : mieux les connaître pour mieux les cultiver ! La pergola, l'atout chic et romantique de votre jardin ! Jardiner avec le marc de café Fruités, colorés, vitaminés, les smoothies ont tout pour plaire ! Construire son pluviomètre Allergies : comment faire bon ménage avec son jardin ? Transplanter un arbuste Faites de votre pelouse un green Nettoyer son mobilier de jardin Plantation d'un rosier Le hérisson ... l'assistant du jardinier Mini soins pour petits fruits Faire son paillis Réaliser son éclairage soi-même Faire ses confitures maison Construire sa cabane à oiseaux Devenez maître de votre bonzaï Mon gâteau de Pandan Aménager son potager bio Soigner les piqûres d'insectes par l'aromathérapie La chouette Chevêche, alliée de votre jardin Désherbant bio: réparer un purin d'orties Fabriquer son piège a frelons asiatiques Créer son cadre végétal Recette du sirop de coquelicot Fabriquer son shampoing avec de la Saponaire Conserver ses légumes avec la lacto-fermentation Des engrais naturels pour vos plantes vertes Recette de rillettes végétariennes
LA VIE AU JARDIN
Calendrier des fruits et légumes de saisons Les légumes oubliés A notre saison
LE MAGAZINE SE DIVERTIR LE RÉSEAU INSCRIPTION NEWSLETTER

AccueilEnvironnementLes toitures végétalisées, belles et utilesLes divers effets

Les divers effets

Des effets sur l'environnement

L’installation d’une toiture végétalisée s’inscrit dans une démarche de développement durable et ses effets positifs sur l’environnement sont considérables, particulièrement dans les villes.

La biodiversité
Ces îlots de verdure sont des espaces accueillants pour la faune et la flore : ils permettent de rétablir les fonctionnalités écologiques dégradées par l’urbanisation. Peu d’études ont été réalisées à ce sujet, mais, il semblerait que plus les espèces végétales utilisées sont variées et d’origine locale, plus elles contribuent à la présence d’oiseaux, d’insectes et plus particulièrement d’insectes pollinisateurs. Des organismes spécialisés travaillent sur la possibilité d’optimiser l’aménagement de ces toitures, véritables générateurs de biodiversité.

L’eau
Du côté de la gestion de l’eau, le toit végétal joue également un rôle important. Sur un simple toit, les eaux pluviales glissent et se retrouvent dans les caniveaux souvent saturés lors des orages ou des pluies d’automne. La végétalisation des toitures absorbe une partie de ces pluies, ce qui réduit le volume d’eau rejetée dans les réseaux. Elle peut être un filtre et permettre la récupération et le stockage de l’eau pour une utilisation domestique (réservée à certains usages réglementés).

L’air
Les récents pics de pollution aux particules fines ont contraint les pouvoirs publics à prendre des mesures
drastiques pour réduire au mieux leurs effets sur notre santé. Et si apporter plus de verdure au sein des villes permettait d’assainir l’atmosphère ? On sait que la végétalisation des toits a un impact sur la qualité de l’air : le mélange substratvégétaux absorbe les poussières, fixe le dioxyde de carbone, et produit de l’oxygène. Elle est aussi un humidificateur de l’air ambiant, fort utile en ville contre les effets “îlot de chaleur ”.

Des effets sur l'habitat

Dans un bâtiment, la toiture est l’une des sources de déperdition d’énergie les plus importantes. La végétalisation du toit semble être une solution qui permet d’en améliorer l’inertie thermique. Le mélange de substrat et de végétaux rend l’édifice plus étanche et diminue les besoins en climatisation l’été et en chauffage l’hiver.

Cette isolation naturelle joue le rôle d’absorbeur d’ondes sonores, ce qui en fait un isolant acoustique efficace, appréciable dans les zones urbaines. On note de plus que la végétalisation du toit est une protection pour l’habitat luimême qui contribue à accroître la pérennité de son revêtement d’étanchéité. Plus globalement, c’est un moyen d’améliorer le cadre de vie, de le rendre durable et de faire des économies d’énergie. L’Observatoire des villes vertes (UNEP – HORTIS) publie des chiffres à ce sujet et précise que les toitures végétalisées permettraient de diviser par deux la facture énergétique.